Est-ce que la résine epoxy résiste à la chaleur ?

Lorsque l’on choisit d’utiliser la résine Epoxy, l’une des premières questions que l’on peut se poser a bien souvent trait à sa résistance thermique.  Dans ce court article, nous nous pencherons sur le sujet et tenterons d’apporter une réponse complète. Mais avant toutes choses, si vous ne savez pas ce qu’est la résine époxy, nous vous invitons à lire notre article sur la résine époxy qui vous permettra de vous familiariser davantage avec ce matériau.

 

 La résine époxy résiste-t-elle à la chaleur ?

Pour rappel et parce qu’il est très important de garder cela en tête, la résine époxy est un type de résine que l’on obtient par mélange de deux composants. Lors de son utilisation la résine durcit en émettant de la chaleur, ce qui la place parmi les résines plastiques dites  « thermodurcissables ».  Cela signifie que le plastique formé ne peut pas être refondu une fois la réaction chimique terminée. La résine possède alors une certaine  résistance à la chaleur. 

 

 Une résistance à la chaleur relative

Cependant, tous les époxy ne présentent pas la même résistance à la chaleur. On peut noter deux phases de réaction, séparées par ce que l’on appelle la  température de transition vitreuse.  Il s’agit du  degré de température maximum  que peut supporter un époxy et celui-ci change pour chaque thermodurcissable. En dessous de cette température, l’époxy réagit de façon « vitreuse », c’est-à-dire qu’il ne se modifie pas. Au-dessus de cette température, l’époxy réagit de façon « caoutchouteuse » et devient un petit peu malléable. Il est donc important de bien choisir son matériau en fonction de son projet.

 

 À quel point la résine époxy est-elle résistante à la chaleur ?

La résistante thermique de l’époxy réside principalement dans le choix du durcisseur utilisé pour la fabriquer. Il existe des durcisseurs à chaud et à froid. Ainsi, on peut principalement trouver dans le commerce des mélanges permettant de créer des époxy résistants à une température de  70°C à 110°C.  Cela permet de réaliser bon nombre de travaux mais pour des projets plus techniques ou ne serait-ce que pour créer un dessous de plat par exemple, cela peut être insuffisant. Certaines résines professionnelles peuvent aller, elles, jusqu’à 200°C. Cette température limite n’est pas à prendre à la légère si vous souhaitez garder votre projet en bon état. En effet, passé la température de transition vitreuse, des  dégâts  peuvent se former et être irréversibles.

Nous vous recommandons ces autres pages