Comment poncer de la résine époxy ?

poncer resine epoxy

Faciles d’entretien et esthétiques, les surfaces recouvertes de résine époxy sont très tendance actuellement. Pour leur apporter toute la brillance souhaitée, il est essentiel de poncer la résine durcie. Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le ponçage de l’époxy.

Pourquoi est-il recommandé de poncer la résine époxy ?

Après démoulage et durcissement, la résine époxy peut parfois sembler mate ou recouverte d’un voile. Si certains préfèrent lui conserver cet aspect rustique, la plupart apprécient une surface à l’époxy éclatante et lustrée. Seul un bon ponçage effectué dans les règles de l’art et suivi d’un polissage permet d’obtenir le résultat souhaité. Poncer l’époxy sert également à lisser les inégalités qui ont pu se former dans la pièce traitée.

Comment procéder pour le ponçage de la résine époxy ?

Deux choix s’offrent à vous pour cette opération : le ponçage humide et le ponçage à sec. Il existe plus d’une méthode pour poncer et faire briller ce matériau. En fonction de la régularité de la surface et de la taille de la pièce à poncer, vous pouvez opter pour la méthode manuelle, ou avec ponceuse électrique ou encore avec une perceuse. La ponceuse électrique et la perceuse sont des alternatives qui conviennent mieux au ponçage d’objets de plus grande taille. Qu’importe la méthode que vous choisirez, il est recommandé de procéder à un premier ponçage à la main (appelé “ponçage humide“). Pour cette opération, il s’agit d’utiliser un papier abrasif (grain 400 à 1000) et de l’humidifier tout au long du processus. Une autre méthode consiste à vaporiser de l’eau directement sur la pièce plutôt que sur le papier. Ce ponçage doit être réalisé avec des mouvements circulaires de la main, tout en veillant à traiter en douceur les bordures de la pièce pour ne pas retirer trop de résine. Avec un chiffon électrostatique il faut ensuite essuyer les dépôts de sable qui peuvent s’être accumulés à la surface ; tout comme il est important d’absorber les surplus d’eau qui pourraient s’y trouver. Le ponçage humide manuel suivi d’un polissage est suffisant quand il s’agit d’une petite pièce.
Quant au ponçage à sec, il s’effectue à l’aide d’un papier de verre de grain 200 pour commencer, pour augmenter progressivement le grain jusqu’à 1000. Privilégiez une pression moyenne de la main et régulière. Cette méthode nécessite toutefois certaines précautions (voir plus loin) étant donné qu’elle produit de la poussière.

Le ponçage électrique

L’emploi de la ponceuse convient aux plus grandes surfaces et fait économiser temps et efforts. Pour ces raisons, l’usage de la ponceuse orbitale aléatoire (à disque de polissage) pour cette opération est très répandu. Le choix de l’intensité et de la durée de l’opération, permet d’obtenir une surface plus ou moins lustrée selon les préférences. Un polissage supplémentaire n’est habituellement pas nécessaire.

Le ponçage à la perceuse

Cette alternative peut surprendre, mais elle est aussi efficace que le travail à la ponceuse. En fixant un dispositif de polissage sur l’appareil, la résine va pouvoir être lissée et polie rapidement. Un polissage supplémentaire au chiffon de flanelle avec un peu de pâte à polir incolore (polish) en maximisera la brillance.

L’étape suivante, le polissage, peut, elle aussi, être réalisée à la main ; l’application d’une couche de finition (en coulure ou au pinceau) permet de faire l’impasse sur cette opération.

À quoi faut-il faire attention quand on ponce de la résine époxy ?

Le ponçage de l’époxy implique quelques précautions d’emploi dont il faut tenir compte. Si vous optez pour le ponçage à sec, veillez à porter un masque respiratoire et à protéger vos yeux pendant l’opération ; travaillez dans une pièce bien aérée. Les poussières volatiles d’époxy étant hautement toxiques pour le système respiratoire, il faut donc vous en protéger. En revanche, le ponçage à l’eau ne produit pas de poussières de résine et il permet de mieux visualiser la surface à traiter.
Pendant l’opération de ponçage (surtout à la ponceuse et à la perceuse) attention de ne pas mettre trop de pression sur la surface, en particulier au niveau des angles, afin de ne pas déformer le support. Il est important d’éliminer toutes traces de ponçage avec un chiffon passé sur votre pièce avant de changer de grain de papier de verre.

Doit-on appliquer une finition ?

Pour apporter encore plus de lustre à votre projet et le rendre plus robuste, vous pouvez appliquer une fine couche de vernis (au pinceau) sur de la résine époxy. Une autre solution consiste à utiliser une huile végétale de qualité comme médium de finition, mais vous n’obtiendrez pas plus de brillance avec cette méthode. C’est tout de même un bon choix, simple et abordable, pour la finition d’une table de chevet, d’un bureau ou de plateaux de service qui ont été traités à l’époxy. Une dernière option : une fois la pièce poncée et polie, elle pourrait aussi recevoir une couche de cire (ou un mélange huile-cire) pour la protéger et en rallonger la durée. Cette dernière méthode met encore plus le bois en valeur.

Nous vous recommandons aussi :